Plaidoyer pour un système de santé
public, gratuit, accessible à tous !

Principaux arguments utilisés en faveur de la privatisation des soins de santé

Choisissez l'un ou l'autre de ces arguments pour en obtenir une analyse :
 
Argument 1Un système parallèle de soins de santé privé permettrait d'obtenir des soins plus rapidement pour tous ceux qui sont prêts à payer pour de tels services. Les listes d'attente dans le secteur public diminueraient alors d'autant. Tout le monde serait gagnant !

Argument 2

Grâce au jeu de la compétition et aux lois du marché, un système de santé privé coûterait beaucoup moins cher.

Argument 3

Les coûts de notre système de santé ont tellement augmenté au cours des dernières années que l'État n'a plus les moyens de les financer.

Argument 4

Au fond, que je sois assuré par l'assurance-maladie du Québec ou par une assurance privée, ça ne change pas grand-chose. Ce qui compte vraiment, ce sont les services que je reçois bien plus que de savoir qui paiera la facture, du public ou du privé.

Argument 5

Le vieillissement de la population fera exploser les coûts de nos services de santé.

Argument 6

Les Québécois sont parmi les plus taxés en Amérique du Nord et la dette de la province est énorme. Le gouvernement doit diminuer ses dépenses. Dans ce contexte, on devra faire appel au privé pour financer notre service de santé.

Argument 7

Parce que notre système public de santé est financé par nos impôts, s'il était privatisé, les entreprises seraient moins lourdement taxées (et nous aussi) et le Québec deviendrait plus compétitif pour les attirer sur son sol. Tout le monde y gagnerait.

Argument 8

Plusieurs pays dans le monde ont fait une large place au privé en santé. Si c'est bon pour les autres, pourquoi ne serait-ce pas bon pour nous aussi ?

Argument 9

Après avoir terminé leur travail dans le public, on devrait permettre aux médecins qui le désirent de travailler à leur compte dans le système privé. Ce serait une façon simple de désengorger notre système de santé.

Argument 10

Si on instaurait un système de ticket modérateur, cela éliminerait en bonne partie ceux qui abusent de notre système de santé tout en aidant à son financement.